posts de mai 2013


Homme de désir 9

Qui donnera à l’homme l’intelligence pour comprendre la marche de la parole ?

Saisir la vibration lumineuse en entrant en soi, se laisser traverser par elle, c’est comprendre le logos!

Dieu a dit par la bouche de ses prophetes : voici à quoi vous connaîtrez si celui qui prophétise est véritable, ou s’il ne parle pas par un esprit de mensonge : quand ce qu’il aura dit arrivera, vous croirez alors à la vérité du prophete.

Tout est dit, il n’y a rien d’autre, pas plus. Alors si on veut te raconter autre chose, méfie-toi

Mais n’a-t-il pas consommé toute la loi ? Et depuis le grand signe, tous les anciens signes ne sont-ils pas devenus fragiles ?

Ne suis pas celui qui parle, mais celui qui est !

Ne doit-il pas paraître des prophetes d’erreur et de mensonge, qui auront le pouvoir de séduire les élus même ?

Celui dont les idées sont à vendre, celui qui crit haut et fort sa doctrine n’est qu’un marchand du temple. Ne te laisse pas étourdir soit vigilant.

Je les vois faire des oeuvres merveilleuses ; je les vois annoncer des événements qui arriveront. Je les vois, comme élie, faire tomber le feu du ciel. Malheur au temps futur, où le mensonge pourra si bien ressembler à la vérité !

Ce n’est qu’illusion, ce qui vient de l’extérieur n’est que mirage. Cherche en toi, c’est là que vit la véritable parole.

En tout temps précautionnez-vous contre les imitateurs. Depuis que l’homme a été vendu pour être assujetti au péché, le péché se sert de lui, aussi bien que la sagesse.

Quand le serviteur se croit Maître, l’Erreur est là.

Il faudra donc que l’homme creuse plus profondément en lui-même, pour y trouver de nouveaux signes.

Chercher en dehors de soi c’est faire fausse route, la parole est à l’intérieur, c’est la Lumière.

Le prophete est-il humble et doux ?

L’homme simple, le silencieux, le serviteur, l’inconnu, l’amoureux des Hommes, celui qu’on aime voilà la manifestation du Maître.

Prêche-t-il pour le règne de Dieu, et non pour le sien ?

L’homme de grande parole, celui qui envahit la place pour prophétiser, celui qui parle en son nom est suspect.

Montre-t-il par ses larmes et ses sanglots les élans de la charité ?

L’amour de l’autre, la compassion, l’altruisme, sont des qualités indéniables que l’on attribue habituellement aux vrais serviteurs.

Est-il prêt à donner sa vie pour ses frères ?

Si celui-ci donne plus d’importance à l’autre qu’à lui, marche sur ses traces.

Joint-il à ces vertus une doctrine sûre et à l’épreuve ?

S’il agit comme il parle, suis sa voie.

Tournez-vous vers lui, suivez ses pas, attachez-vous à son esprit ; la charité du coeur et la sûreté dans la doctrine, sont des dons qui ne se peuvent pas feindre.

Observe celui qui t’enseigne, si sa doctrine prone la charité, l’amour et l’autre et qu’il agit ainsi, imite-le.

Fussiez-vous au milieu de la confusion et des ténebres, un cercle lumineux vous environnera, et vous en tiendra séparés.

Il éclairera ton coeur et ton esprit en allégeant ton coeur et ton esprit.

Plus le temps avance vers le complément de son désordre, plus l’homme devra s’avancer vers son terme de lumière.

Enleve tes voiles de l’ignorance, de l’erreur et de la peur et tourne-toi vers cette Lumière.

Comment s’y pourra-t-il avancer, si ce n’est en se laissant pénétrer de l’esprit de vie, et se portant avec ardeur vers lui, comme s’il y étoit poussé par une faim dévorante ?

Si ton désir de rencontrer la Lumière est aussi nécessaire pour toi que l’inspiration et l’expiration alors tu feras un avec Elle.

Non, il n’y a pas de joie qui soit comparable à celle de marcher dans les sentiers de la sagesse et de la vérité.

Tu seras en osmose avec Elle, ton Coeur et ton Esprit en sera rempli.

Homme de désir 8

La vraie manière de demander le secours, n’est-elle pas d’aller courageusement le chercher où il est ?

Laissez-vous pénétrer par la Lumière, ne la cherchez pas en dehors de vous, Elle n’est pas ailleurs qu’en vous.

Et n’est-ce pas par l’action que la force se nourrit ?

Purifie-toidemande, reçois, agis, toute l’œuvre est dans ces quatre temps. ». Ce purifier c’est la force de l’action.

Aussi il n’y a de grand que celui qui sait combattre, parce que c’est le seul moyen de savoir jouir ; et que le premier secret pour être élevé au-dessus de nos ténebres et de nos fautes, c’ est de nous y élever nous-mêmes.

Enlever nos voiles, c’est se purifier pour s’alléger, pour devenir transparence, un prisme pour la Lumière.

C’est pour les épreuves que Dieu nous envoie, que nous avons droit de le prier, et non pas pour les torts que nous nous faisons par notre lâcheté.

S’ouvrir c’est aussi saisir l’inacceptable et le sublimer par la Lumière.

Quand ton coeur est plein de Dieu, emploie la priere verbale, qui sera alors l’expression de l’esprit, comme elle devrait toujours l’être.

Que la Parole qui passe à travers toi se manifeste dans ta prière. 

Quand ton coeur sera sec et vide, emploie la priere muette et concentrée ; c’est elle qui donnera à ton coeur le temps et le moyen de se réchauffer et de se remplir.

La prière ne demande pas, elle exprime la Parole qui nous traverse.

Tu apprendras bientôt à connaître par ces secrets simples, quels sont les droits de l’âme de l’homme, quand des mains vivantes l’ont comprimée pour en exprimer la corruption, et qu’elle reprend ensuite sa libre étendue par son élasticité naturelle.

Découvres ton âme de tous ces voiles, de cette carapace opaque, elle mérite mieux. Sors du torrent!

Tu apprendras bientôt à connaître quelle est son autorité sur l’air , sur le son , sur la lumiere et sur les ténebres . Veille, veille tant que tu seras au milieu des fils de la violence.

L’attention et la vigilance sont tes meilleurs amis, sois à l’affût de cette pollution mentale, sois le gardien de ton âme.

Ils te persuaderaient qu’ils peuvent quelque chose, et ils ne peuvent rien. Comment feraient-ils les amis de la vérité, tandis que les comparaisons qu’ils nous présentent sont toujours fausses ?

Nul de peut venir à bout de tes démons que toi-même, tu peux être ton meilleur ami comme ton pire ennemi. Ne laisse pas le serviteur être le Maître.

Dans les êtres apparents, il ne reste nulle impression de l’action des êtres vrais ; voilà pourquoi les ténebres ne peuvent comprendre la lumiere .

Il te rendra de grand service ce serviteur, si c’est le Maître qui le dirige, mais si le Maître est absent il deviendra le plus grand bourreau.

Si tu veux la comprendre, cette lumiere, ne la compare à rien de ce que tu connais. Purifie-toi, demande, reçois, agis : toute l’oeuvre est dans ces quatre temps. Se purifier n’est-ce pas prier, puisque c’est combattre ?

Purifie-toi, demande, reçois, agis!

Et quel homme oseroit marcher sans se purifier, puisqu’il ne peut faire un pas sans porter le pied sur les marches de l’autel ?

Dégage ton âme de ce qui l’encombre, permet lui  de retrouver sa nature essentiel,  la Lumière.

Ce n’est point assez de ne pas douter de la puissance du seigneur, il faut encore ne pas douter de la tienne.

Pas un autre que toi ne pourra accomplir cette rencontre, pourquoi attendre, ouvre toi!

Car il t’en a donné une, puisqu’il t’a donné un nom, et il ne demande pas mieux que tu t’en serves.

Entre en ton temple, va vers ton autel et laisse pénétrer la Lumière

 Ne laisse donc point l’oeuvre entiere à la charge de ton Dieu, puisqu’il a voulu te laisser quelque chose à faire.

Tu la rencontrera à condition que tu fasses les premiers pas, soit confiant, entre en toi.

Il est prêt sans cesse à verser dans toi tous les biens ; il ne te demande que de veiller sur les maux qui t’environnent, et de ne pas te laisser surprendre.

Seul le détachement, l’ouverture, l’abandon et le renoncement  te permettront de saisir cette Lumière.

Son amour a chassé pour toi ces maux hors du temple ; ton ingratitude irait-elle jusqu’à les y laisser rentrer ?

Chasse à ton tour les marchands de ton Temple, ouvre les portes et les fenêtre et laisse entrer la Lumière

Homme, homme, où trouver une destinée qui surpasse la tienne, puisque tu es appellé à fraterniser avec ton Dieu, et à travailler de concert avec lui !

Quel chance as tu aujourd’hui en ce corps, tout est possible, il n’en tient qu’à toi!

Homme de désir 7

Interprètes de la mythologie, pourquoi dites-vous qu’elle ne voilait que la marche des astres, et les lois de la nature matérielle et corruptible ? Quelle proportion y aurait-il là, entre la figure et la chose figurée ?

L’Omniscience de la  Lumière n’est pas une allégorie, une mythologie, elle est ce qui supporte toutes les allégories et toutes les mythologies.

L’allégorie n’est-elle pas inutile quand elle est supérieure à son objet ? Ne cesse-t-elle pas d’être allégorie ? Oui, alors elle est puissance, et elle agit à force ouverte.

Elle est l’essence même de toute chose. Les allégories est les mythes tentent de la démontrer mais les mots n’ont aucun sens quand il s’agit de comprendre!

Encore si vous vous étiez élevés jusqu’aux principes actifs de la nature, dont la connaissance et l’emploi doivent rester ignorés du vulgaire !

Celui qui n’a pas ressenti  la Lumière le traverser, est comme un aveugle ne pouvant saisir la couleur ou un sourd ne pouvant saisir l’harmonie sonore.

Mais un nouvel obstacle s’éleve : la mythologie et la physique seraient en litige.

Il faut que la mythologie soit l’allégorie de la physique car la lumière mythologique n’est que la forme pensée de la Lumière omniprésente.

La mythologie, pour être admissible, devrait au moins se reposer sur les principes actifs de la nature ; et la physique ne veut point de ces principes ; et elle veut tout former par des agrégats.

En étudiant le livre de la  Nature et le livre de l’Homme nous étudions aussi la mythologie.

Tandis que s’il n’y a qu’une unité, avec quoi parviendrait-on à l’agréger ?

Ce sont nos moyens pour se rapprocher de la Nature Essentielle qu’est la Lumière. Mais l’étude n’est qu’un moyen afin de  la comprendre, la comprendre afin de la saisir, la saisir afin de l’expérimenter.

Mythologie, physique, vous ne pourrez vous concilier qu’en abandonnant chacune votre systeme, et en vous élevant ensemble à un degré plus simple, où vous trouveriez chacune la clef de votre temple.

La Lumière traverse la Nature, l’Homme et l’Univers voilà la physique, voilà la mythologie.

Quand vous l’aurez trouvée, usez-en encore avec prudence. Toutes les altérations tiennent à la source putréfiée : toutes les rectifications tiennent à la source pure.

Ne saisissez rien, ne retenez rien, ouvrez-vous Elle vous pénètre déjà.

Sans le coup d’oeil supérieur, comment appliquerez-vous donc vos principes ?

Du supérieur vers l’intérieur, de l’intérieur vers le supérieur.

Que faites-vous, doctes ignorants, quand vous nous peignez les lois de la formation du monde ?

Ne gardez point ces lois dans votre esprit, cessez d’expliquer, laissez cette Lumière vous imprégner.

C’est avec la mort que vous composez la vie ; vous prenez toute votre physique dans les cimetieres.

Cette Lumière est mouvement, activité, c’est la vie en soi.

De quoi vos cabinets de science sont-ils remplis ? De squelettes et de cadavres, dont vous avez soin de bien conserver la forme et les couleurs, mais dont le principe et la vie sont séparés.

Le principe de la vie c’est la Lumière, la résultante du mouvement.

Votre pensée ne vous dit-elle pas, qu’il y a une physique meilleure que celle-là ; et que c’est celle où on ne s’occupe que des principes, et d’où les corps morts sont éloignés ? Mais non, vous avez porté ce coup d’oeil mort et destructeur, sur tous les objets de vos spéculations.

Seul l’Esprit et le Coeur sont aptes à prendre conscience de la lumineuse réalité qui les traverse.

Vous l’avez porté sur la base du rectangle isocele que vous avez cherché à connaître, parce que vous avez trouvé des rapports matériels entre ses résultats et les résultats de ses côtés ; tandis que le nombre et le vrai rapport de cette base ne nous seront jamais confiés, attendu que si nous les connaissions, nous pourrions créer des esprits.

Comprendre c’est prendre avec, c’est prendre en soi, saisir en soi. Ouvres-toi!

Ne vous suffit-il pas de calculer la base à deux centres qui a osé tenter de l’imiter, et qui ouvre à la fois une source inépuisable à vos larmes, à votre intelligence et à votre admiration ?

Il ne s’agit pas de savoir, mais de connaître pour comprendre dans l’admiration.

Vous l’avez porté, ce coup d’oeil destructeur, sur un sujet bien plus près de vous, puisque vous l’avez porté jusques sur la parole. Faculté suprême et distinctive, tu n’es plus pour eux que le fruit de l’accumulation des signes sensibles. Les langues ne sont plus pour eux qu’un agrégat, au lieu d’être l’expression et le fruit de la vie même.

La parole de n’est qu’un pâle reflet de la Parole qui nous traverse, cette vibration son et lumière peut cependant se transposer dans la parole de l’Homme Esprit.

Aussi n’en cherchent-ils pas l’origine ailleurs que dans nos rapports élémentaires ; tandis qu’on leur a enseigné hautement que la Parole avait été nécessaire pour l’institution de la parole.

Nous ne sommes que le reflet amenuisé de ce que nos voiles nous empêchent de manifester.

Tandis qu’ils voient par quelle voie les enfants apprennent les langues, et qu’il n’y a qu’une loi qui se prête et se mesure à tous les besoins et à tous les âges. Matiere, matiere, quel funeste voile tu as répandu sur la vérité !

Les voiles sont épais et lourds afin de cacher la lumière. Un à un nous les enlèverons afin de resplendir.

La parole n’est venue sur la terre que comme par renaissance ; elle avoit d’abord été réduite pour nous.

Il est possible, en se dévoilant, de briller comme l’étoile du matin.

Elle ne pouvait renaître que par semence comme les végétations ; mais il falloit qu’elle eût fourni d’abord son propre germe, pour pouvoir ensuite produire ses fruits parmi l’espece humaine.

La Lumière ne s’est pas affaiblit en s’incarnant, c’est la coque de l’Esprit de l’Homme qui s’est épaissit.

Écroulez-vous, échafaudages des sciences abusives ; réduisez-vous en poussiere : vous ne pouvez tenir contre le moindre principe lumineux.

Détruisez tous vos concepts, toutes vos croyance , ouvrez votre Esprit et votre Coeur afin de saisir cette Lumière Omnisciente, elle vous traverse déjà.

 

Clownsfamily |
Femmessolidairesmarseille |
Mobilitedesfagnes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Avenir de Falletans
| Chapelle St Pierre St Paul ...
| APE Foucherans39